La Grange

Manger des pâtes

Agathe Hauser

© Antoine Brack

Manger des pâtes est un moment du quotidien banal de A et B. Ce jour-là, ils ont invité un ami à manger chez eux et attendent sa réponse. Dans ce « temps mort » de l’existence, ils occupent les minutes en discutant. Une discussion banale et pourtant unique, entre deux personnes qui se connaissent bien, qui se sentent à l’aise là où ils sont, qui n’ont pas l’intention de s’engueuler ou de se contredire. Parfois ils parlent de ce qu’ils vont manger ce soir, parfois de quelque chose qui les a fait rire, parfois d’une chose dont ils ont honte depuis longtemps, d’une pensée mesquine ou de l’absence d’un père. Parce qu’elle est non-utilitaire et intime, la discussion les emmène dans ces recoins de nous-même dont on parle peu parce qu’ils nous semblent bizarres ou inadéquats. Ici on les partage, on les entend et on se dit « tiens, c’est drôle, moi aussi je fais ça ».

L’air de rien, ces échanges nous transforment profondément, tout le temps. Ce sont des micro-événements. Ils sont essentiels et, à leur manière, politiques. On y dissimule la construction de nos pensées et de notre vision du monde, l’histoire de notre vie telle que l’on décide de la raconter, nos prises de position, qu’elles soient conscientes ou non ; notre militantisme discret du quotidien.

Infos pratiques

today
17.03.2023 - 18.03.2023
schedule
ve 15h | sa 18h
timer
1h15
place
Salle de spectacle du Vortex – UNIL
credit_card
Gratuit, sans réservation

Discipline

Lecture publique

Avertissements aux publics

Au cours d’un monologue, l’un des personnages fait le récit d’une agression sexuelle pouvant heurter la sensibilité de certainexs spectateuricexs.

 

Générique

Écriture et mise en scène
Agathe Hauser
Jeu

Yann Philipona et Anne-Catherine Savoy
Scénographie
Philomène Le Baron
Costumes et graphisme
Antoine Brack
Regard sur l’écriture
Nathan Topow

Administration
Diane Dormet

Production
Cie Treize/Seize