window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-GEYT4WF7YE'); var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="//stats.explore-unil.ch/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '2']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src=u+'matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })();
La Grange

Pour une dramaturgie de l’Anthropocène

Trier, jeter, recycler, bricoler…

©Dan FL Creativo

Quand les artistes sont au travail, que peuvent faire les historiennexs ? Visiter les entrepôts. Parmi les concepts et les outils que praticiennexs et théoriciennexs du théâtre ont forgés depuis plus de vingt-cinq siècles, il en est qui sont devenus toxiques ou qui ont rouillé, certains sont en morceaux, d’autres attendent intacts au fond d’une caisse.

Depuis que la « nature » n’est plus un décor et que les actants non-humains se sont imposés dans nos histoires, la tentation est forte d’éteindre la lumière et de refermer la porte. Ne serait-il pas plus responsable d’exercer, en matière de dramaturgie, notre droit d’inventaire ?

 

Dans le cadre des 20 ans du CAS en Dramaturgie et performance du texte

Infos pratiques

today
23.03.2024
schedule
sa 18h
timer
1h
place
La Grange
credit_card
Entrée libre, sur inscription

Discipline

Conférence

Générique

Avec Danielle Chaperon, co-directrice du Centre d’études théâtrales (CET) et professeure à la section de français de la Faculté des lettres – UNIL