window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-GEYT4WF7YE'); var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="//stats.explore-unil.ch/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '2']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src=u+'matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })();
La Grange

Se décentrer

Groupe de recherche "Du milieu"

© Fabrice Ducrest

Être décentréexs par des non-humains, des humains venant des marges, des mouvements contre-balanciers, des limaces, des dinosaures, des non-habitudes, des espace-temps radicalement autres. L’expérience du décentrement n’est pas homogène. Elle est située, déterminée par un centre parfois mouvant, et nous pose des questions multiples. Comment approcher le regard des autres ? Comment se décentrer sans se connaître ? Quelles sensations provoque le décentrement ?

Cinq artistes et cinq scientifiques de l’UNIL ont été invitéexs par La Grange à se rencontrer durant une année autour de la thématique « Du milieu : se décentrer ». Partageant leurs pratiques, leurs recherches, leurs méthodes et parfois leurs obsessions, iels ont exploré la notion du décentrement dans des perspectives tant sensorielles qu’intellectuelles, collectives et individuelles. Le groupe partagera sur le plateau du théâtre les questionnements nés durant ce temps d’exploration, dans une mise en forme collective entre arts et sciences.

Autour de l’événement

Trois participantexs du programme de recherche ont partagé au micro de Récolte, le podcast de La Grange, les pratiques, expériences, méthodes et parfois obsessions nées durant cette année passée ensemble.

Écouter en ligne

Infos pratiques

today
10.10.2023 et 11.10.2023
schedule
ma 19h | me 20h
timer
Durée estimée 1h30
place
La Grange

Discipline

Mise en forme d’une recherche collective

Avertissements au public

Le spectacle comporte de la nudité, ainsi que des images à caractère sexuel (manipulation de limace – durée 20 secondes).

Générique

Participantexs au programme de recherche et de création
Scientifiques
Amaranta Fontcuberta, docteure en écologie évolutive, médiatrice scientifique et chercheure au ColLaboratoire – UNIL
Virginia Haussauer, doctorante en enjeux du numérique à l’Institut des sciences sociales – UNIL
Mathilde Krähenbühl, doctorante en anthropologie à l’Institut des sciences sociales – UNIL
Aurélien Maignant, doctorant à la section de français de la Faculté des lettres – UNIL
Gérald Sinclair, chercheur et docteur à la section de philosophie de la Faculté des lettres – UNIL

Artistes
Vincent Fontannaz, comédien et metteur en scène
Alexandra Nivon, dramaturge, administratrice de compagnie et journaliste audio
Valentine Paley, danseuse et chorégraphe
Flavia Papadaniel, comédienne et chercheure en arts de la scène
Marion Thomas, autrice, metteure en scène et comédienne

Comité scientifique et artistique
Romain Bionda, chargé de mission au Centre d’études théâtrales (CET) – UNIL
Nathalie Dietschy, professeure assistante à la section d’histoire de l’art de la Faculté des lettres – UNIL
Fabrice Gorgerat, metteur en scène, fondateur de la Cie Jours tranquilles
Nicole Seiler, danseuse et chorégraphe
Julie Sermon, professeure en études théâtrales à l’Université Lyon 2 et dramaturge

Ce comité a été constitué pour définir le cadre théorique et pratique et accompagner les participantexs dans leur recherche.

Production
La Grange, Centre / Arts et Sciences / UNIL

Événements liés